Réseau des prestataires

Un acte d'achat n'est pas neutre, c'est donner du chiffre d'affaires à une entreprise plutôt qu'à une autre. Avec la monnaie locale, on ne peut pas payer partout : on dépense sa MLC sur un territoire géographique délimité pour favoriser la relocalisation de l’économie, et surtout auprès d’acteurs choisis, des commerces et services de proximité, des associations, des producteurs, des artisans, des PME locales qui répondent à des critères pour une économie locale, plus solidaire et respectueuse de l’environnement. C’est ce qu’on appelle du Buycott (à contrario du boycott).

 

Avec la MLC, on cherche à modifier les comportements d’achat, à orienter les choix de consommation pour flécher les flux monétaires vers certains acteurs que nous voulons voir grandir et se développer.

Une monnaie locale et complémentaire est un outil pour inciter les particuliers comme les professionnels, à acheter local et responsable !

A vos contacts ! Aidez-nous à construire le réseau de prestataires pour donner du sens à nos achats !

 

Anne-Cécile Ragot - MOOC Colibri "Créer une monnaie locale complémentaire"

 

Selon vous, quels prestataires pourraient participer au réseau de la monnaie locale ?

Vous pouvez soumettre plusieurs fois si vous en connaissez plusieurs.

Ne transmettez aucun mot de passe via Framaforms.