POUR LES DROITS DES PROFESSEURS DES ECOLES

POUR LES DROITS DES PROFESSEURS DES ECOLES DANS L'ACADEMIE CENTRE -VAL DE LOIRE
Temps partiel – détachement – disponibilité - ineat-exeat - poste adapté – allègement de service – mouvement départemental...

A Mme la Rectrice

Vous n’êtes pas sans connaître la situation de notre profession, car vous l’avez évoquée à plusieurs reprises lors des CTA et CHSCTA. La pandémie a aggravé les difficultés que rencontrent les personnels dans le cadre professionnel et privé.
Les personnels se sont investis sans réserve dans la période afin de maintenir les missions de l’Ecole Publique.

Il est donc inconcevable et incompréhensible qu’en retour vous leur apportiez une limitation de leurs droits notamment par une remise en question du droit aux temps partiels qui frappe plusieurs de nos départements.
En effet, les conditions de travail se sont fortement dégradées depuis ces 10 dernières années, nos collègues ont besoin de ces temps partiels qu’ils soient de droit ou sur autorisation. Des collègues en début de carrière n’ont que cette solution pour répondre à toutes les missions qui leur incombent. L’augmentation des temps partiels après 40 ans témoigne de la fatigue pour ne pas dire de l’épuisement professionnel.

Mais vos services semblent limiter également les droits à détachement, à disponibilité…
Aucune information n'est donnée sur les demandes de postes adaptés, d'allègements de services...
Les quelques informations dont nous disposons sur les ineat-exeat laissent craindre un nombre très très limité de mouvement entre les départements mettant à nouveau de nombreux collègues en grande difficulté qui devront pour certain-es se mettre en disponibilité ou à temps partiel.
Vos décisions sont prises en dehors de toutes instances pour ne pas dire en cachette !
Pourtant, vous avez su trouver et vous appuyer sur les personnels et les organisations syndicales dans la période que nous venons de vivre.
Des inquiétudes se font aussi sur les mouvements départementaux. Déjà des reports dans la publication des barèmes sont appliqués, des barèmes sont à corriger manuellement…
L’exclusion des élus du personnel aggrave la situation. Nous vous demandons de rouvrir la porte aux experts que sont les élus du personnel afin de garantir un mouvement transparent et équitable comme ce fut toujours le cas.

Si comme vous l'indiquez, il manque 100 enseignant-es pour faire la rentrée de septembre, alors nous vous demandons d'augmenter le nombre de places aux concours de cette année afin de recruter le nombre nécessaire de PES pour répondre aux besoins.

Madame la Rectrice, nous vous demandons de revenir sur toutes les restrictions envisagées, de rétablir dans leurs prérogatives les élus du personnel, c’est l’unique choix permettant une rentrée de septembre dans des conditions acceptables pour les personnels et les élèves.

Dans l'attente de votre réponse, nous vous prions de croire, Madame la Rectrice, à notre attachement à l'Ecole Publique.

 
1 Début 2 Terminé
Nous vous demandons votre mail professionnel comme signature. Cette adresse mail sera uniquement utilisée dans le cadre de cette pétition.

Contacter l'auteur du formulaire

Pour contacter l'auteur du formulaire, cliquez ici


Ne transmettez aucun mot de passe via Framaforms.