Patrimoine européen : à préserver ou à exploiter ?

- Patrimoine européen : à préserver ou à exploiter ? 

Passeur de mémoires, les sites patrimoniaux européens sont des ressources partagées, des biens communs, qui lient une société et fondent sa mémoire collective. Sur un continent regroupant 453 sites classés « Patrimoine mondial de l’UNESCO » (soit 46% de l’ensemble), on comprend alors le rôle essentiel que peuvent jouer les politiques de valorisation et de préservation du patrimoine pour le processus d’intégration d’une Union européenne élargie et diverse.

La conservation de cet héritage exige des moyens financiers colossaux au risque sinon de sa dégradation. Afin d’endiguer ce phénomène, d’éminents rapports (CHCFE, 2015 ; Commission européenne, 2015) invitent à considérer le potentiel économique des sites patrimoniaux européens : ce bien commun devient aussi bien économique. Le développement du secteur touristique dans les politiques de conservation et de valorisation du patrimoine génère d’importants revenus pour les autorités en charge de biens patrimoniaux. Dans le même temps, nous observons, plusieurs municipalités européennes (Lisbonne, Dubrovnik, Barcelone, etc.) s’inquiéter de la « massification » du tourisme, entraînant dans de nombreux cas une dégradation accélérée des sites.

C’est sur cette tension entre préservation et exploitation du patrimoine européen que cette conférence souhaite porter son attention : dans quelle mesure le tourisme est-il une opportunité et/ou une menace pour le patrimoine ? Comment appréhender ensemble les approches culturelle et économique du patrimoine ? Existe-t-il des solutions proprement européennes viables ? 

Information pratiques

Conférence de 09h00 à 11h00
Accueil-café dès 8h30
La conférence se tiendra à Fondation Calouste Gulbenkian, 39 Boulevard de la Tour-Maubourg (Paris 7ème)

Changement de programme, publications liées, etc.

Toutes les informations collectées seront utilisées pour améliorer votre information sur l'événement en question. En acceptant de recevoir notre newsletter, vous recevrez un email mensuel qui vous informera de l'actualité de l'Institut Jacques Delors.

Conformément à l'article 7 du Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD), vous pouvez exercer votre droit de suppression ou de retrait de vos données personnelles en nous contactant à l'adresse info@delorsinstitute.eu. Plus d'information sur la page suivante : http://institutdelors.eu/politique-de-confidentialite/

Ne transmettez aucun mot de passe via Framaforms.