Enquête mobilité CCPHVA

 
1 Partie 1 2 Partie 2 3 Partie 3 4 Résumé
0%

 

La Communauté de Communes Pays Haut Val d’Alzette a lancé une étude en vue d’évaluer la possibilité d’amélioration de l’organisation des déplacements au service des habitants. Cette étude bénéfice d’un appui financier du FFTE (Fonds de Financement pour la Transition Energétique) dans le cadre de la labellisation TEPCV du territoire.

Dans ce cadre, nous souhaiterions vous poser quelques questions pour mieux comprendre vos attentes et recueillir votre opinion sur les améliorations possibles.

Dans un contexte d’encombrements routiers croissants, il est nécessaire d’agir dans une perspective de développement durable d’ici les 10 années à venir. C’est pourquoi, un plan d’actions en matière de mobilité est en cours d’élaboration par la CCPHVA en collaboration avec les autres acteurs concernés (Ministère du Développement Durable et des Infrastructures Luxembourgeois, Région Grand Est, Départements de Moselle et de Meurthe-et-Moselle, Communes, Etablissement Public d’Aménagement Alzette-Belval, Syndicat Mixte des Transports Urbains Thionville Fensch, Syndicat Mixte des Transports de l’Agglomération de Longwy, GECT Alzette-Belval...). Ainsi, 12 actions ont été sélectionnées par le Comité de Pilotage, composé d’élus et des acteurs associés, en réponse à 3 axes identifiés pour lesquels nous sollicitons votre avis.

Note: Les informations recueillies sont strictement anonymes. Toutes les informations recueillies seront transmises à la Communauté de Communes Pays Haut Val d’Alzette, en vue d’affiner son plan d’actions.   

 

Carte du territoire de la CCPHVA:


Les * rouges signalent les champs obligatoires à remplir

1 - Prioritaire2 - Assez prioritaire3 - Peu prioritaire4 - Ne répond pas au besoin
Transports collectifs et intermodalité *
Piéton, vélos, accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et écomobilité *
Réseau routier, stationnement et sécurité *
La notion de priorité correspond à un souhait d’intervention plus ou moins rapide dans le temps. Note: Il n'est pas possible de placer 2 axes d'actions dans le même degré de priorité

L’intermodalité implique l’utilisation de plusieurs modes de transports au cours d’un même déplacement. Exemple : en voiture, puis en bus, puis à pied.

L’écomobilité : c’est le développement d’un ensemble de nouvelles pratiques ayant un impact direct ou indirect sur la mobilité : covoiturage, télétravail, véhicules propres...

1 - Prioritaire2 - Assez prioritaire3 - Peu prioritaire4 - Ne répond pas au besoin
Action 1 : Amélioration de la mobilité quotidienne transfrontalière et interne *
Action 2 : Amélioration de la mobilité ponctuelle pour des besoins spécifiques *
Action 3 : Amélioration de l’intermodalité *
La notion de priorité correspond à un souhait d’intervention plus ou moins rapide dans le temps. Note: Il n'est pas possible de placer 2 actions dans le même degré de priorité


- Action 1 : la création d’un réseau de transport collectif de lignes régulières avec une nouvelle ligne fréquente entre Thil et Belval Université et la prolongation de toutes les lignes transfrontalières vers des parcs relais réalisés aux points d'entrée du territoire de la CCPHVA. Des parcs relais sont proposés au niveau du Hub de Micheville, des Hauts de Thil, d’Aumetz et d’Ottange. (NB : un parc relais permet de laisser sa voiture, dans un endroit dédié et sécurisé, et de prendre facilement un bus par exemple en direction du Luxembourg).

- Action 2 : la mise en place d’un transport à la demande, c’est-à-dire sur réservation par téléphone et inscription préalable. Il concernera des déplacements spécifiques (médecin, Pôle Emploi, marché...), voire davantage, en fonction des besoins identifiés.

- Action 3 : l’amélioration du fonctionnement de la gare d’Audun-le-Tiche et l’aménagement de pôles de mobilité. (NB : un pôle de mobilité proposera en plus du parc relais : des places de covoiturage, des bornes de recharge pour véhicules électriques, du stationnement pour les vélos...). Une homogénéisation des tarifs sur tous les transports collectifs français et une amélioration de la communication et de l’information (information en temps réel et aux arrêts)

1 - Prioritaire2 - Assez prioritaire3 - Peu prioritaire4 - Ne répond pas au besoin
Action 1 : Aménagement et valorisation d’un réseau de cheminements doux *
Action 2 : Développement de stationnements vélos *
Action 3 : Incitation au changement de mobilité et mise en place de nouveaux services *
La notion de priorité correspond à un souhait d’intervention plus ou moins rapide dans le temps. Note: Il n'est pas possible de placer 2 actions dans le même degré de priorité


- Action 1 : la création de 5 itinéraires vélos structurants : Rédange – Portes de Belval (projet de logements, activités et équipements prévu par l’EPA Alzette-Belval), Russange – Portes de Belval, Audun-le-Tiche – Esch-sur-Alzette, Aumetz - Audun-le-Tiche, Nondkeil – Ottange. La valorisation et l’indication des cheminements à pied, avec une programmation des travaux pour améliorer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, tout en aménageant les centres des villages en faveur des piétons et vélos (élargissement de trottoirs, création de zone 30...)

- Action 2 : la création de stationnements vélos adaptés : parking vélos sécurisés dans les pôles de mobilité, arceaux ou abris à proximité des commerces, équipements publics...

- Action 3 : la réalisation d’un plan de communication visant à impulser de nouvelles pratiques de mobilité, un schéma directeur de covoiturage avec la création de nouvelles aires de covoiturage voire une expérimentation d’autostop organisé ou de lignes de covoiturage, le développement de l’usage de véhicules propres (implantation de bornes de recharge, achat de véhicules propres, incitations financières à l’achat de vélo à assistance électrique, prêt de deux roues...)

1 - Prioritaire2 - Assez prioritaire3 - Peu prioritaire4 - Ne répond pas au besoin
Action 1 : Mise en œuvre d’une nouvelle hiérarchisation du réseau routier, en lien avec le bouclage A30-Belval *
Action 2 : Mise en place d’un nouveau partage de l’espace public en centre-bourg et amélioration de la sécurité *
Action 3 : Amélioration de la gestion du stationnement *
La notion de priorité correspond à un souhait d’intervention plus ou moins rapide dans le temps. Note: Il n'est pas possible de placer 2 actions dans le même degré de priorité


- Action 1 : la finalisation du bouclage de la liaison A30-Belval, par Hussigny ou par Tiercelet (étude en cours menée par le Département de Meurthe-et-Moselle), l’aménagement d’une voie en faveur des bus, voire des covoitureurs sur la liaison Audun-le-Tiche – Belval. (NB : la mise en œuvre d’une nouvelle hiérarchisation du réseau de voirie implique d’aménager les voies en cohérence avec leur usage. Ainsi, si la baisse de fréquentation de la RD26 reliant Thil et Villerupt se confirme, elle sera aménagée en faveur d’une réduction de la vitesse des automobilistes.)

- Action 2 : la réalisation d’une charte d’aménagement, visant à améliorer la sécurité et le traitement qualitatif des espaces publics, notamment pour aménager davantage d’espaces verts. Il s’agira d’accorder davantage de place aux piétons, vélos dans les aménagements de zones 30 et zone 20 et d’améliorer les temps de parcours des transports collectifs (sites propres et feux régulés).

- Action 3 : la modification de la réglementation du stationnement en centre-ville d’Audun-le-Tiche et de Villerupt, visant à favoriser le stationnement des résidents, visiteurs et chalands et à inciter les pendulaires à utiliser les parcs relais. Sur Rédange et Ottange, des poches de stationnement pourront être signalées et matérialisées à proximité des arrêts de bus du centre.

Ne transmettez aucun mot de passe via Framaforms.