Enquête en ligne "La pierre sèche, un savoir-faire ancestral à reconnaître et perpétuer"

La “pierre sèche” est une technique de construction qui utilise la pierre comme unique matériau (ni ciment, ni mortier, ni chaux). Depuis des siècles, elle a structuré nos paysages à de nombreux endroits (murs qui soutiennent des jardins et des terrains ou les clôturent, renforcent les berges des cours d’eau ou des moulins, etc.).

La connaissance, la mise en œuvre et la préservation de ce savoir-faire nous intéressent particulièrement. Dans le cadre du projet “Pierre sèche en Grande Région » (programme Interreg Va) qui se poursuit jusqu’en décembre 2021 et qui vise, entre autres, à revitaliser la pratique de la construction en pierre sèche et à favoriser les échanges de bonnes pratiques entre les professionnels et les passionnés au sein de la Grande Région (partie est de la Wallonie, Grand-Duché du Luxembourg, la Lorraine (FR), Rhin et Palatinat (D), La Sarre (D)) le Centre des Métiers du Patrimoine “La Paix-Dieu” (AWaP), le Parc naturel des Deux Ourthes et le Parc naturel Haute-Sûre Forêt d’Anlier s’associent avec l’asbl Qualité Village Wallonie pour étendre leur intérêt à l’ensemble du territoire wallon en vous questionnant sur ce savoir-faire ancestral qui a bien failli se perdre mais qui est encore bien vivant chez nous.

Cette enquête en ligne nous permettra d’alimenter le dossier de candidature de la “pierre sèche” à l’inventaire du patrimoine oral et immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, première étape avant la demande d'extension par la Belgique de la reconnaissance du savoir-faire pierre sèche auprès de l'UNESCO.

Déjà merci de nous aider dans cette démarche !

 

 
1 La pierre sèche en Wallonie 2 Terminé
1. Pour en savoir plus sur vous
2. Selon votre perception, qu’est-ce que la pierre sèche ?
Pas du tout d'accordPlutôt pas d'accordPlutôt d'accordTout à fait d'accord
un patrimoine encore méconnu
quelque chose à découvrir
un patrimoine paysager important à préserver
un milieu accueillant pour la biodiversité
un patrimoine et une tradition qui vous appartiennent
une construction avec une fonction technique précise
un mur comme les autres
une technique nécessitant un savoir-faire spécifique
une technique présente en Belgique
un métier actuel
3. La pierre sèche autour de chez vous
4. La pierre sèche et vous
5. Appel à témoignages
6. Contacts
Adresse, téléphone, mail
RGPD
Utilisation des données: les données récoltées par ce questionnaire seront uniquement utilisées pour analyse afin de constituer les dossiers de candidatures nationales et internationales des savoirs et savoir-faire de la pierre sèche comme “Chef d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles” et rejoindre ensuite la Liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Dans ces dossiers, aucune donnée personnelle ne sera reprise. Si l’une ou l’autre partie des dossiers l’exige, votre accord préalable sera demandé en reprenant l’objet de la requête et le type de données requises. Accès et conservation des données: les données personnelles que vous communiquez en participant à cette enquête seront conservées de façon numérique au sein des quatre institutions partenaires (PNDO, PNHSFA, AWaP, QVW). Si vous acceptez de recevoir les informations liées à l’état d’avancement des candidatures faisant l’objet de cette enquête, vous serez alors avertis par mail des étapes de ces reconnaissances. Ces données seront conservées jusqu’au 31/12/2024 et seront consultables par les chargés de mission en charge du projet Interreg Va pierre sèche (A. Schaus (PNDO), Ch. Caspers (AWaP), J-P. Piret (AWaP) et A.-L. Monnaie (PNHSFA) et par D. Boonen (Qualité Village Wallonie). Si vous acceptez de recevoir les informations liées au projet Interreg “Pierre sèche”, cette information consistera en mails reprenant le calendrier des formations, colloques et autres événements organisés dans le cadre du projet Interreg Va “Pierre sèche en Grande Région”. Vos données seront conservées numériquement au Parc Naturel des Deux Ourthes (PNDO), Parc Naturel Haute-Sûre Forêt d'Anlier (PNHSFA) et à l'Agence wallonne du Patrimoine (Awap). Elles seront consultables uniquement par les chargés de mission affectés au projet (A. Schaus, Ch. Caspers, J.-P. Piret et A.-L. Monnaie). La fin du projet interreg « Pierre sèche » est fixée au 31/12/2021. Passée cette date, vos coordonnées de contact seront supprimées.

Contacter l'auteur du formulaire

Pour contacter l'auteur du formulaire, cliquez ici


Ne transmettez aucun mot de passe via Framaforms.