Framaforms

Créez rapidement et simplement des formulaires en ligne

DÉCLARATION DE LA SOCIÉTÉ CIVILE INTERNATIONALE EN RÉPONSE AU MASSACRE ET À LA RÉPRESSION VIOLENTE DES MANIFESTATIONS SOCIALES EN COLOMBIE

En Espagnole ici
En Anglais ici
En Portugais ici

Le 28 avril, différents acteurs sociaux, populaires et politiques du pays ont appelé à une marche en guise de protestation contre la réforme fiscale proposée par le gouvernement de droite radicale d'Iván Duque, qui s'ajoute à une série de décisions et d'actions au service des élites économiques et qui ont plongé la Colombie dans une profonde crise sociale, économique et politique.
 
L'assassinat systématique des leaders sociaux qui luttent contre un système néolibéral mortifère pour les humains et la planète, l'activation de l'épandage de glyphosate, la réforme de la santé, le non-respect des accords signés à La Havane, le désengagement de l'enseignement public, le niveau élevé de chômage et une politique fiscale qui a favorisé les grands conglomérats financiers du pays, pendant les moments les plus difficiles de la pandémie, ont provoqué un déferlement massif de personnes dans les rues colombiennes au milieu du pic le plus élevé de la pandémie avec une moyenne de 500 décès par jour.
 
La réponse de l'État à la force et à l'héroïsme démontrés, notamment par les jeunes, ne s'est pas fait attendre. Diverses organisations de défense des droits de l'homme dénoncent que la situation depuis 6 heures du matin le 28 avril et jusqu'au matin du 4 mai 2021 a enregistré plus de 30 décès, 1181 cas de violences policières, 142 victimes de violences physiques de la part de la police, 761 détentions arbitraires, 216 interventions violentes à des manifestations, 17 victimes d'agression au regard, 56 cas de coups de feu, 319 plaintes de disparition dans le cadre de violences et 9 cas de violences sexuelles de la part des forces de sécurité.
 
Sur cette base, nous, organisations de la société civile, membres du Forum social mondial et de plusieurs autres réseaux de solidarité internationale, appelons à la dénonciation des actions que le gouvernement criminel, en complicité avec certains maires, mène contre la population colombienne et en particulier contre les jeunes.
 
Nous appelons à :
 
- L’arrêt immédiat de la répression contre les manifestants, et le massacre de jeunes et de civils par la police et les forces gouvernementales.
 
- Que les dirigeants politiques nationaux du monde entier et les institutions internationales rompent enfin leur silence vis-à-vis du gouvernement d'Iván Duque Márquez et de la situation en Colombie et exigent que les violations des droits de l'homme et la violence que le peuple colombien a subies ces derniers jours, mais aussi depuis des années, ne restent pas impunies.
 
- Que le gouvernement colombien démantèle l'escadron mobile anti-émeute (ESMAD) car il est une force de choc disproportionnée et létale contre le droit légitime de la population à la protestation sociale.
 
- Que les organisations signataires de cet appel se joignent aux divers mouvements sociaux, populaires, politiques, culturels et économiques de nos régions et d'autres pays du monde pour réaliser des actions immédiates de dénonciation et de solidarité devant les ambassades colombiennes de leurs pays.
 
Nous sommes solidaires avec les familles des jeunes qui ont été assassinés et tués, et avec toutes celles et ceux qui ont été agressés de différentes manières par les forces de l'État.
 
Nous réaffirmons notre engagement et notre soutien à toutes les expressions sociales organisées et populaires de Colombie qui s'engagent dans la construction d'une société planétaire orientée vers une relation fructueuse entre les êtres humains et entre les êtres humains et la Terre.
 
Nous continuerons à soutenir
 
Associations signataires :

Alliance for Future Generations - Fiji
Asociación HUITACA Pacto por la Vida y por La Paz 
Attac Allemagne
ATTAC Argentina


ATTAC España
ATTAC France

Articulacion Feminista Mercosur


AWMR Italia -Donne della Regione Mediterranea

CADTM INTERNACIONAL 
Carrefour d'animation et participation à un monde ouvert CAPMO
Ciranda Internacional de Comunicação Compartllhada
CLETA UNAM


Conselho Mundial da Paz
Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie - Belgique
Comunidad Cristiana de Zaragoza Torrero III España
Compas Brasil
Colectivo Contraimpunidad- Uruguay
Coordinadora de dones creients i feministes Alcem La Veu - Barcelona
Echoes of Women in Africa Initiatives
Escuela Normal Superior de México

European Attac Network
Feminist Task Force
FOKUS - Forum for Women and Development
Forum marocain des alternatives sud
Foro Social Panamazónico 
France Amérique Latine
Global Dialogue for Systemic Change
Global Justice Now 
Global South Coalition for Dignified Menstruation
Haus of Khameleon
Human Rights Funders Network

Instituto Paulo Freire
Internacional de Trabajadores de la Construcción y la Madera, ICM
International Women's Rights Action Watch Asia Pacific (IWRAW Asia Pacific)
Lok Shakti Abhiyan
Mujeres en dialogo CVX España

Mujeres en Lucha

Mujeres y Teología (Sevilla y Zaragoza)
Oikotree Global Forum

Pacific Dialogue Ltd
Prague Spring II - Network against right Wing Extremisme and Populisme
Partido Comunes
Plateforme altermondialiste
Radha Paudel Foundation
Revuelta de mujeres en la iglesia - Madrid y Zaragoza
Sector de Mujeres de la HOAC - Barcelona St. Feliu

Todas somos Micaela - Perú

União Brasileira de Mulheres
Women and Law In Southern Africa Research and Education Trust - Mozambique

update 17/05/2021
Si vous souhaitez signer cet appel au nom de votre association, veuillez remplir les informations suivantes :

 
1 Début 2 Terminé
Ne communiquez aucun mot de passe via Framaforms.