Appel à signature pour le prolongement du financement des thèses CIFRE

Le Covid-19, et le confinement qu’il induit, n’est pas sans effet sur nos conditions de travail. 

Durant cette période de crise sanitaire, nos activités de recherche sont significativement perturbées, voire totalement empêchées. Pour beaucoup d'entre nous, l'inquiétude est croissante.

La réalisation d'une thèse CIFRE s'effectue en principe essentiellement dans le lieu d'accueil et d'embauche du/de la doctorant·e. Or, en raison de l'épidémie de Covid-19, la fermeture de la plupart des structures d'accueil rend cette présence impossible.  La mise en place du télétravail qui nous est proposée n'est pas compatible avec nos activités de recherche :

L'impossibilité d'accès au terrain, au matériel adéquat de travail (connexion internet parfois limitée, absence de poste de travail spécifique, fermeture des bibliothèques, etc.), le poids des contraintes familiales que le confinement fait peser sur les doctorant·e·s, ou encore la modification de l'état de santé (physique ou psychologique) entraînée par cette période anxiogène de confinement, sont autant de difficultés rencontrées par les doctorant·e·s, qui rendent erratique la possibilité de poursuivre la recherche.

Pour toutes ces raisons, nous demandons collectivement à ce que l'ANRT prenne une position générale pour l'ensemble des doctorant·e·s CIFRE. Compte tenu de l'impact néfaste de la situation liée à la pandémie du Covid-19 sur les travaux de recherche, l'ANRT peut-elle s'engager à ce que le retard imputable au confinement soit pris en compte ? Autrement dit, nous demandons à ce que l'ANRT prolonge les financements de thèses de la durée du confinement afin que les jeunes chercheurs et chercheuses CIFRE puissent continuer, voire achever leurs travaux de thèse dans la sérénité initialement garantie par leur contrat.

Les doctorant·e·s CIFRE et leurs encadrant·e·s

NB : les personnes ayant accès aux signatures récoltées sont Lison Leneveler (doctorante en droit public à l'Université Grenoble Alpes, CRJ) et Saphia Doumenc (doctorante en science politique à l'Université Lyon 2, Triangle)

 
1 Début 2 Terminé

Ne transmettez aucun mot de passe via Framaforms.